Les fans de Breath Of The Wild 2 doivent attendre “un peu plus longtemps” pour les mises à jour

The Legend of Zelda: Breath of the Wild 2, comme la suite sans titre a été doublée, a été annoncée il y a plus d’un an et pourtant, les seuls détails que Nintendo a proposé de partager depuis lors ont été insignifiants pour le moins.

Lors d’une nouvelle présentation Nintendo Direct tout à l’heure, le producteur senior Eiji Aonuma a confirmé (via Nintendo Everything) que Breath of the Wild 2 reste en développement actif. Cependant, le moment n’est pas venu de révéler de nouveaux détails et fonctionnalités. Ceux qui attendaient avec impatience de nouvelles mises à jour devront attendre un peu plus.

Nous avons mentionné dans la présentation Nintendo Direct de juin 2019 que nous avions commencé le développement de la suite de The Legend of Zelda: Breath of the Wild. De nombreuses personnes à travers le monde jouent encore à Breath of the Wild, alors je tiens à vous remercier du fond du cœur. Tout le monde, merci beaucoup.

En ce qui concerne la suite, afin de rendre encore plus impressionnant le vaste monde que vous avez aimé explorer dans le jeu original, l’équipe travaille dur sur son développement. Vous devrez donc attendre un peu plus longtemps avant de pouvoir fournir plus de mises à jour.

Alors qu’une autre année se passera sans entendre ou voir quoi que ce soit à propos de Breath of the Wild 2, l’année se terminera toujours par une nouvelle expérience Zelda. Nintendo a annoncé Hyrule Warriors: Age of Calamity comme une préquelle qui se déroule cent ans avant les événements de Breath of the Wild. Le jeu est développé par Koei Tecmo et proposera un choix de personnages parmi lesquels Zelda, Link et «les autres champions d’Hyrule».

Hyrule Warriors: Age of Calamity sortira officiellement sur Nintendo Switch le 20 novembre 2020. Le jeu est déjà disponible sur l’eShop officiel en précommande et en préchargement. Les personnes intéressées doivent libérer 15,6 Go d’espace de stockage sur leur console hybride bien-aimée. L’achat d’une première copie numérique accordera aux propriétaires une arme bonus exclusive qui «pourra être offerte en tant qu’objet payant à une date ultérieure».