Dragon Ball Super a encore un long chemin à parcourir pour atteindre le niveau Dragon Ball Z

Pour les amateurs d’anime, la dichotomie entre Dragon Ball Z et son successeur, Dragon Ball Super, suscite de ferventes discussions.

Le voyage depuis l’héritage emblématique de DBZ jusqu’aux avancées innovantes de Super forme un récit captivant au sein de la communauté des anime.

Goku (Crédits : Toei Animation)

L’évolution progressive de Dragon Ball Super : se libérer des ombres

À ses débuts, Dragon Ball Super a été critiqué pour avoir marché de trop près sur les formidables traces de DBZ. Les arcs initiaux, notamment Beerus et Golden Frieza Sagas, ont été accusés de manquer de la fraîcheur attendue d’une suite.

Cependant, avec le temps, Super s’est débarrassé du poids des comparaisons et s’est lancé dans ses propres aventures narratives. Des arcs comme Granolah et Moro ont montré le potentiel de la série à être indépendante, conquérant progressivement les sceptiques.

La première fois que Goku devient Super Saiyan (Crédits : Toei Animation)

L’arc des personnages de Goku : démêler les couches ou faire face à la régression ?

Une lentille critique se tourne vers l’arc des personnages de Goku, le cœur de l’univers Dragon Ball. DBZ a magistralement dépeint la croissance de Goku de l’innocence à la sagesse, une trajectoire qui a amené le Saiyan à des sommets sans précédent. Dans Dragon Ball Super, la dynamique des personnages de Goku évoque des opinions variées.

Malgré un pouvoir retrouvé, des échos de l’ignorance de la jeunesse refont parfois surface, suscitant des débats sur la cohérence des personnages. Des exemples, tels que la méconnaissance de Goku avec la méditation, créent des ondulations dans le bassin des pratiques établies.

Goku (Crédits : Toei Animation)

Dynamique de l’intrigue : la symphonie narrative de DBZ contre l’exploration basée sur l’arc de Super

L’éclat narratif de DBZ, incarné par des arcs narratifs cohérents et des relations complexes entre les personnages, reste une pierre angulaire de l’histoire de l’anime. Les sagas Saiyan et Namek sont des modèles de narration chargée d’émotion.

Dragon Ball Super, tout en abritant des arcs louables et convaincants…

Autor